Comment travailler la motricité en maternelle ?

La maternelle est une période importante dans la vie d’un enfant, car il y apprend beaucoup de choses. Parmi les mesures qu’il faut prendre à ce moment, il y a le fait de l’inciter à travailler sa motricité. Pour que cette mesure soit une réussite, certaines techniques sont à appliquer.

Laisser l’enfant se déplacer seul

La première chose à faire est de permettre à l’enfant de se déplacer tout seul, sans avoir de l’assistance. Le but est de le laisser trouver sans aide des solutions pour apprendre à mieux marcher. Cette mesure rend possible de lui inculquer des valeurs comme l’importance de l’autonomie. En cela, il va moins s’appuyer sur les parents pour des choses qu’il peut faire par lui-même.

Si vous donnez trop d’aide aux enfants, ils peuvent devenir dépendants d’une telle aide dans l’ensemble. En cela, ils ne vont pas tellement chercher à effectuer des efforts quand ils veulent quelque chose. À la place, ils vont simplement attendre que les parents ou les adultes fassent les choses pour eux.

Acquérir des meubles adéquats pour cela

Il se trouve des meubles qui sont spécialement élaborés pour favoriser les déplacements des enfants en bas âge. Le but ici est de leur fournir du mobilier qui soit bien ergonomique pour eux. De tels meubles sont appelés des meubles Montessori, en l’honneur de la pédagogue Maria Montessori. Les travaux de celle-ci ont été une large contribution dans le domaine de la motricité enfantine.

Les critères à vérifier chez les meubles avant leur acquisition incluent les suivants :

  • Le tout doit être à la taille de l’enfant
  • Ils ne doivent pas présenter de quelconques risques
  • Ils doivent être un minimum esthétique

Si vous respectez ces mesures, vous pouvez avoir le meilleur ensemble de meubles pour enfants.

Fournir un support psychologique

Certes, les enfants doivent se déplacer sans assistance, mais cela ne signifie pas qu’ils doivent être livrés à eux-mêmes. Au contraire, les éducateurs ne doivent pas rester trop loin. Leur travail va principalement être de fournir un support sur le plan émotionnel.

En donnant des encouragements, ils vont aider les enfants à réussir les épreuves qu’ils choisissent. Un support de cette nature est utile autant pour les réussites que pour les échecs. S’ils savent que ce n’est pas grave de tomber de temps en temps, ils auront moins peur de cela.

Demander aux parents de contribuer

Le travail de la motricité de l’enfant ne se limite pas aux actions faites en maternelle. Il faut également que les parents apportent l’aide qu’il faut sur ce plan. Notamment, cela implique qu’il leur est nécessaire d’aménager la pièce de manière convenable.

Il faut que les meubles utilisés pour la chambre puissent être bien compatibles avec l’enfant. Les parents doivent aussi adopter le comportement qui convient, soit fournir un soutien émotionnel, sans trop l’assister. En adoptant ces gestes, vous allez constater une grande évolution de votre enfant pour ce qui est de ses déplacements. Ensuite, les parents doivent être patients envers leurs enfants et les progrès à faire par ceux-ci.