D’où viennent les malas ?

Beaucoup recommandée pour ses effets de diminution de l’anxiété et du stress, la méditation ne se présente plus. Votre médecin Beaucoup recommandée pour ses effets de diminution de l’anxiété et du stress, la méditation ne se présente plus. Votre médecin vous l’a sans doute déjà conseillé au passage, car permettant de mieux faire face aux difficultés du quotidien. En Asie, les malas sont des outils utilisés à cet effet et très répandus. Qu’est-ce qu’un Mala ? D’où viennent ces perles ? De quoi sont-ils faits ? Comment l’utiliser ? Découvrez la réponse à toutes ces interrogations dans le présent article.

Qu’est-ce qu’un mala ?

Un Mala est un ensemble de perles associées en collier que l’on utilise pour la méditation et la prière. Il contient la plupart du temps un total de 108 perles, car d’après la tradition, ce chiffre est lié au bien être spirituel. Mais vous pouvez trouver sur le marché des Malas plus petit en forme de bracelet que vous pouvez garder au poignet. Alors quelle est l’origine de ces perles ?

D’où nous viennent ces perles ?

L’utilisation des malas en méditation est une tradition vieille de millénaires en Asie surtout. Aujourd’hui c’est une pratique beaucoup plus répandue au niveau des autres continents. Que ce soit dans un club de yoga, au poignet d’une personne ou sur les célèbres statuts du Bouddha. Vous les trouverez un peu partout aujourd’hui. Ces Colliers nous viennent de certains pays d’Asie comme l’Inde, l’Indonésie ou encore le Népal. Des pays où le l’hindouisme et le Bouddhisme ont beaucoup de pratiquants. Quelles sont cependant les matières utilisées pour fabriquer ces perles ?

Quelle est la nature de ces perles ?

Les perles qui composent les Malas ne sont pas des matériaux pris au hasard. Les perles du Malas traditionnel par exemple sont faites à partir de graines végétales, de bois ou même d’os d’animaux. Ainsi les graines de Rudraksha par exemple ont un certain pouvoir spirituel et une excellente capacité de guérison. À côté, les graines de Bodhi, rappelle l’illumination du grand Bouddha sous un figuier. Les perles issues d’os sculpté quant à eux représentent notre court séjour sur terre et l’importance d’aider son prochain. Beaucoup d’autres matières sont toutefois utilisées : bois, noix de tegua, le quartz, le lapis, le métal, etc. Il faut noter cependant que le mala peut être personnalisé pour plus de pratique. Le but étant de vous offrir la meilleure expérience de médiation possible. Ceci étant, comment utilise-t-on un Mala pour son exercice de méditation ?

Comment utiliser un mala pour méditer ?

Le mala est utilisé pour réciter les mantras qui sont des incantations répétées. Si vous êtes débutant, utilisez la main qui vous convient le mieux. Pour les doigts, le pouce et le majeur sont ceux recommandés ; l’index étant à éviter. Une fois le mala en main, utilisez le pouce et le majeur pour aller d’une pierre à l’autre en récitant votre mantra. Cela peut être une prière personnelle ou traditionnelle. Dès que vous atteignez le gourou qui est la plus grosse pierre du collier, arrêtez-vous. Sortez de votre méditation, car vous venez de terminer votre séance. Vous pouvez constater les effets dans votre quotidien.